Nos actions innovantes

Parce que le monde change, relevons ensemble les défis de demain

Vous êtes ici :

LA fondation

Protéger les femmes et les hommes au travail

La souffrance au travail affecte tous les temps et les espaces de la vie. Il est impératif et urgent, en raison des considérables enjeux économiques et humains qui se jouent aujourd’hui, que le bien-être au travail se loge au cœur des préoccupations de chacun, au plus près des réalités du terrain et touche le plus grand nombre. La Fondation GIMS a été créée en 2011 et placée sous l’égide de la Fondation de France, pour enrichir l’offre du GIMS et nourrir une réflexion pour répondre aux problèmes posés par l’évolution rapide et les changements brutaux de la société et du monde du travail en particulier. Une équipe pluridisciplinaire composée de spécialistes dans les domaines des sciences humaines et sociales, la médecine, la culture, et l’entreprise met en place des dispositifs et des actions concrètes et innovantes destinés, en priorité, aux travailleurs non-salariés et aux jeunes futurs actifs.
La Fondation GIMS est placée sous l’égide de la Fondation de France parce que ses valeurs sont en adéquation avec l’esprit qui l’anime et qu’elle offre les garanties d’une gestion rigoureuse et d’une totale transparence financière. Elle est la seule Fondation sous égide qui agit et nourrit une réflexion dans le champ du bien-être au travail.

Protéger les femmes et les hommes au travail

La souffrance au travail affecte tous les temps et les espaces de la vie. Il est impératif et urgent, en raison des considérables enjeux économiques et humains qui se jouent aujourd’hui, que le bien-être au travail se loge au cœur des préoccupations de chacun, au plus près des réalités du terrain et touche le plus grand nombre.

La Fondation GIMS a été créée en 2011 et placée sous l’égide de la Fondation de France, pour enrichir l’offre du GIMS et nourrir une réflexion pour répondre aux problèmes posés par l’évolution rapide et les changements brutaux de la société et du monde du travail en particulier. 

Une équipe pluridisciplinaire composée de spécialistes dans les domaines des sciences humaines et sociales, la médecine, la culture, et l’entreprise met en place des dispositifs et des actions concrètes et innovantes destinés, en priorité, aux travailleurs non-salariés et aux jeunes futurs actifs.

La santé, la sécurité, le bien-être au travail, un état d’esprit et l’affaire de tous…

La Fondation GIMS est placée sous l’égide de la Fondation de France parce que ses valeurs sont en adéquation avec l’esprit qui l’anime et qu’elle offre les garanties d’une gestion rigoureuse et d’une totale transparence financière.

Elle est la seule Fondation sous égide qui agit et nourrit une réflexion dans le champ du bien-être au travail.

Des enjeux

4 grandes actions novatrices

Pour les chefs d’entreprise atteints de cancer et de maladies chroniques évolutives​

Parce que les chefs d’entreprise sont seuls et démunis face à la maladie, en 2013, création et financement de l’association CAIRE 13, une démarche unique en France.

L’association accompagne gratuitement tous les travailleurs indépendants gravement malades dans leurs démarches administratives, juridiques et sociales tout en favorisant le maintien et le retour à l’emploi grâce à un réseau de professionnels bénévoles.

CAIRE 13 est reconnue d’intérêt général – 07 53 09 06 18.

En 2018, création et financement de la Fédération CAIRE pour partager nos connaissances et notre expérience en essaimant sur tout le territoire.

Pour les jeunes, futurs actifs

Parce que la culture et la création sont les clefs pour agir sur les pratiques et les comportements, des ateliers d’art contemporain en Lycée d’Enseignement Professionnel pour prévenir les risques au travail.

En partenariat avec l’Académie d’Aix Marseille, la  Fondation Gims a mis en place un dispositif  d’ateliers de pratiques artistiques sur le thème du travail qui invite les élèves des lycées d’Enseignement Professionnel à réfléchir sur ce qui est en jeu au travail et qui contribue à la prévention des risques physiques et psychologiques dans l’exercice de leur futur métier tout en les initiant aux mécanismes de la création artistique.

Ce dispositif « Jeunes Producteurs » est porté par l’association FRAEME depuis 2013 et plus de 500 élèves en ont bénéficié.

Pour les personnes victimes de handicap

  • Thèse de recherche de Manon Le Roy.

Parce que la recherche est indispensable pour faire évoluer l’employabilité de ce public fragile, en 2020, la Fondation GIMS co-finance la thèse de troisième cycle en psychologie sociale du travail et des organisations de Manon Le Roy.

Thème de la recherche : « Les adultes atteints du trouble du spectre de l’autisme en vue de favoriser leur autonomie, leur insertion professionnelle et leur maintien dans l’emploi. »

  • Atelier « art et prévention » pour les jeunes en situation de handicap.

En 2021, déploiement d’un Atelier « art et prévention » destiné aux élèves inclus dans le dispositif ULIS au sein du Lycée Brise-Lames à Martigues (métiers de la vente et de la restauration).

Ce dispositif est destiné à favoriser l’intégration de jeunes en situation de handicap dans le monde du travail.

  • Actions à venir.

Une réflexion est actuellement menée par la Fondation GIMS pour améliorer l’emploi et le maintien dans l’emploi des personnes victimes de handicap.

Pour lutter contre les risques psycho-sociaux

Parce que la souffrance au travail peut toucher tous les acteurs des organisations et affecte tous les temps et les espaces de la vie en général, la Fondation GIMS s’est engagée depuis plusieurs années dans la lutte contre les risques psycho-sociaux.

Après une étape fondatrice avec l’école de management marseillaise EMD en 2019 avec l’organisation du colloque « Peut-on en finir avec les risques psycho-sociaux », un 2ème colloque  « Du contrat de travail au burn-out » organisé en partenariat avec la Jeune Chambre Économique aura lieu en 2023.

Soutenir la Fondation

La Fondation GIMS agit grâce à la générosité de ses donateurs. Nous soutenir, c’est permettre le développement de structures et de projets, le financement de travaux de recherche et contribuer à faire de la santé au travail pour toutes et tous une priorité sociétale.
La loi sur le mécénat permet aux entreprises de déduire l’impôt sur les sociétés à hauteur 60% du don consenti dans la limite de 0,5% de son chiffre d’affaires (avec report possible sur les cinq années suivantes de la déduction en cas de dépassement du seuil). Ainsi un don de 1000 euros aura un cout réel de 400 euros.
La Société Marseillaise de Crédit soutient la Fondation GIMS.

La Fondation GIMS agit grâce à la générosité de ses donateurs.

Nous soutenir, c’est permettre le développement de structures et de projets, le financement de travaux de recherche et contribuer à faire de la santé au travail pour toutes et tous une priorité sociétale.

La Société Marseillaise de Crédit soutient la Fondation GIMS.

La loi sur le mécénat permet aux entreprises de déduire l’impôt sur les sociétés à hauteur 60% du don consenti dans la limite de 0,5% de son chiffre d’affaires (avec report possible sur les cinq années suivantes de la déduction en cas de dépassement du seuil).

Ainsi un don de 1000 euros aura un cout réel de 400 euros.

Accueil > Nos actions innovantes > Les jeunes de moins de 25 ans

Les jeunes de moins de 25 ans

La culture de prévention chez les jeunes futurs actifs

Ils ont deux fois plus d’accidents que la moyenne des salariés et représentent 15% des accidents graves ou mortels. Recevoir un enseignement en santé et sécurité au travail divise ce risque par 2.

Le GIMS a depuis 10 ans mis en œuvre des actions de prévention primaire, très en amont, dans les Lycées d’Enseignement Professionnel :

• Avec des partenariats liant le GIMS et les Lycées d’Enseignement Professionnel : nos ingénieurs en prévention des risques interviennent gratuitement dans les LEP des Bouches-du-Rhône.

• Avec des ateliers « art et prévention des risques » grâce à la Fondation GIMS dans les LEP des Bouches-du-Rhône : des ateliers d’art contemporain pour repérer ses risques au travail.

Accueil > Nos actions innovantes > Caire 13

CAIRE 13

À l’origine de ce dispositif unique en France :
l’intuition de l’équipe du GIMS

En 2011, les Services de Prévention et de Santé au Travail sont exclusivement réservés aux salariés et la prévention de la désinsertion professionnelle devient l’une de leurs missions essentielles.

Mais qu’en est-il des chefs d’entreprises, eux qui représentent 99% des entreprises et 52% des emplois salariés ?

Que se passe-t-il lorsqu’ils sont atteints de cancer ou de maladies chroniques évolutives ?

Que devient leur entreprise, que deviennent leurs salariés ?

Que deviennent-ils, que devient leur famille ?

Un état des lieux : exhaustif et inédit

Un état des lieux : exhaustif et inédit

Pilotée par le GIMS sous l’impulsion de Didier Blancquaert et soutenue par la Fondation GIMS, une enquête est menée sur la situation socio-économique des travailleurs indépendants atteints de cancers et de maladies chroniques évolutives.

Un constat : la grande solitude des travailleurs non-salariés face à la maladie

Face au cancer, les chefs d’entreprise se retrouvent souvent seuls, dans une grande détresse psychologique et sociale. Ils doivent faire face à de grandes difficultés pour la gestion de l’entreprise, le maintien dans l’emploi, pour leur reconstruction personnelle et professionnelle. Autant de facteurs qui aggravent leur situation en venant s’ajouter à la lourdeur du parcours de soin.

Une réponse : CAIRE 13

Devant l’urgence de la situation et pour répondre à une carence sociétale majeure, l’association a vu le jour en 2014 dans les Bouches-du-Rhône.
Une équipe pluridisciplinaire accompagne gratuitement tous les travailleurs non-salariés du département dans leurs démarches administratives, juridiques, sociales, dans leur maintien et leur retour à l’emploi ou dans leur reconversion professionnelle.
Des professionnels bénévoles, coordonnés par la chargée de mission apportent des réponses personnalisées et concrètes aux bénéficiaires, pour que le soin soit LA priorité.

CAIRE 13 : une structure indépendante et reconnue d’intérêt général

1ère association du réseau, elle fait autorité en France en matière d’accompagnement des chefs d’entreprises atteints de cancers et de maladies chroniques évolutives.
L’association a défini les bases d’un nouveau métier et a créé les conditions de la mise en place de la Fédération CAIRE.

Un déploiement : avec la Fédération CAIRE

Pour répondre, d’une part à la volonté d’autres départements (structures privées) de se doter d’un dispositif CAIRE et d’autre part à la demande des institutions (Institut National du Cancer) qui entendent favoriser l’essaimage sur tout le territoire, la Fédération CAIRE est née en 2018.
Avec la création d’un réseau CAIRE il s’agit de garantir le partage de notre expérience, de nos valeurs et porter la voix des travailleurs non-salariés rendus vulnérables par la maladie.

Un constat :
la grande solitude des travailleurs non-salariés face à la maladie

Face au cancer, les chefs d’entreprise se retrouvent souvent seuls, dans une grande détresse psychologique et sociale. Ils doivent faire face à de grandes difficultés pour la gestion de l’entreprise, le maintien dans l’emploi, pour leur reconstruction personnelle et professionnelle. Autant de facteurs qui aggravent leur situation en venant s’ajouter à la lourdeur du parcours de soin.

Une réponse :
CAIRE 13

Devant l’urgence de la situation et pour répondre à une carence sociétale majeure, l’association a vu le jour en 2014 dans les Bouches-du-Rhône.
Une équipe pluridisciplinaire accompagne gratuitement tous les travailleurs non-salariés du département dans leurs démarches administratives, juridiques, sociales, dans leur maintien et leur retour à l’emploi ou dans leur reconversion professionnelle.
Des professionnels bénévoles, coordonnés par la chargée de mission apportent des réponses personnalisées et concrètes aux bénéficiaires, pour que le soin soit LA priorité.

CAIRE 13 :
une structure indépendante et reconnue d’intérêt général

1ère association du réseau, elle fait autorité en France en matière d’accompagnement des chefs d’entreprises atteints de cancers et de maladies chroniques évolutives.
L’association a défini les bases d’un nouveau métier et a créé les conditions de la mise en place de la Fédération CAIRE.

Un déploiement :
avec la Fédération CAIRE

Pour répondre, d’une part à la volonté d’autres départements (structures privées) de se doter d’un dispositif CAIRE et d’autre part à la demande des institutions (Institut National du Cancer) qui entendent favoriser l’essaimage sur tout le territoire, la Fédération CAIRE est née en 2018.
Avec la création d’un réseau CAIRE il s’agit de garantir le partage de notre expérience, de nos valeurs et porter la voix des travailleurs non-salariés rendus vulnérables par la maladie.

Accueil > Nos actions innovantes > La Fédération CAIRE

La Fédération CAIRE

Développer le réseau des CAIRE sur tout le territoire

Créée en 2018 elle garantit le partage de l’expérience de CAIRE 13, de ses valeurs et porte la voix des travailleurs non-salariés rendus vulnérables par la maladie.

+ Consulter le site internet.

Accueil > Nos actions innovantes > Le sport santé

le Sport santé

Améliorer et la santé et le bien-être au travail, la cohésion de l’équipe et la performance de l’entreprise

La plupart d’entre nous se disent conscients de l’importance d’avoir une activité physique régulière mais nous sommes plus de la moitié à estimer qu’il est difficile de savoir quels exercices pratiquer facilement.

Le GIMS engagé dans une démarche « Sport - Prévention - Santé »

Avec un groupe de travail dédié, coordonné par un médecin du travail au profit de ses entreprises adhérentes, il s’agit de sensibiliser salariés et dirigeants aux bénéfices liés à une pratique physique et sportive régulière et d’encourager et de favoriser sa mise en place dans le cadre de l’entreprise.

Des conseils et des actions concrètes pour les salariés et les chefs d’entreprise

Prévention – santé, plaisir, rencontre, dépassement de soi, mixité …
Ce sont toutes les valeurs véhiculées par le sport que le GIMS souhaite développer dans ses prochaines actions.

Le GIMS donne l’exemple

Participation au Marseille-Cassis, à la Foulée Ressources, à la régate « Guérir en mer », mise en place de « coupons sport »…

Nos équipes sont encouragées et soutenues parce que la pratique sportive doit faire partie intégrante de la prévention et de la santé au travail.

Les Ateliers Sport / Santé  du GIMS pour les dirigeants

Le GIMS a mis en place des ateliers Sport / Santé pour les chefs d’entreprise. Accessibles à tous, rapides –  une trentaine de minutes – sur la base d’exercices simples et ludiques, ils permettent aux participants d’acquérir les connaissances de base pour économiser son dos et rester en forme grâce aux conseils d’un coach Sport / Santé.

Ces ateliers sont aussi l’occasion de les aider à imaginer comment encourager leurs salariés à pratiquer les bons gestes sur le lieu de leur travail et dans la vie courante pour rester en forme.

Accueil > Nos actions innovantes > Le prix santé travail

LE PRIX SANTÉ TRAVAIL​

Pour valoriser les démarches en prévention et santé au travail menées par nos adhérents

La CPME 13 organise chaque année “Les trophées des entrepreneurs positifs”.

Et depuis 2020, La CPME Région Sud a créé une édition régionale des Trophées.

Ces manifestations ont pour ambition de mettre en lumière en les récompensant des entreprises qui font l’économie de la région à travers 6 prix :

éco-responsabilité, bienveillance, persévérance, solidarité, créativité, courage.

  • Le GIMS crée un prix spécial des Trophées : le “Prix Santé Travail”.

En 2021, le GIMS a initié ce prix qui valorise les démarches en prévention et santé au travail. Un prix spécial car les trophées présentent avant tout des valeurs. Pour autant, ce prix a toute sa place parce que la prévention et la santé au travail sont des enjeux majeurs pour notre société et le levier de performance de nos entreprises.

  • Un prix pour encourager les bonnes pratiques.

Ce prix récompense les entreprises – préalablement sélectionnées par le GIMS – qui auront su, dans leur organisation et leur attention à la prévention des risques et au bien-être au travail de leurs salariés dépasser la simple conformité aux dispositions législatives, la simple application des mesures légales ne pouvant faire l’objet d’une récompense.

Accueil > Nos actions innovantes > Le pôle science des données

Le pôle science des données

Encourager une approche partagée de la santé au travail, santé publique et santé environnement

Créé dès 2019, le pôle « Science des données » du GIMS a anticipé les directives du Plan Santé N°4 2021-2025 qui encourage une approche partagée de la santé au travail, santé publique et santé environnement.

Il est actuellement composé d’un épidémiologiste responsable et de deux data scientists. Il a pour ambition d’analyser et d’exploiter l’immense quantité de données collectées anonymement par le GIMS pour mieux cibler les actions de prévention, favoriser le partage avec des organismes institutionnels ou privés (centre de recherche anti-cancer, etc…), participer activement à l’enrichissement des politiques nationales et régionales en prévention santé au travail tout en contribuant à la traçabilité des expositions professionnelles, à la veille et à la gestion des crises sanitaires.